web analytics

1947 – « JE VAIS MAINTENANT PASSER LA PAROLE A MADAME VEIL QUI VA NOUS PARLER DE SON EXPERIENCE DE DÉPORTÉE RACIALE »

EN CE JOUR OU EMMANUEL MACRON RECEVRA AU PANTHEON L’HOMMAGE DE SIMONE VEIL…

Ce document exceptionnel dans lequel Simone Veil, à 20 ans,  et est déjà une sorte de porte-parole des déportés, sans le savoir.
Elle est chargée de tenter d’expliquer aux députés de l’Assemblée Nationale ce qu’étaient les camps, ce qu’elle a observé à Auschwitz sur « la race juive ». Les types physiques toujours en adéquation avec ceux des populations des pays d’origine, « tous ces gens se regroupaient non pas d’après leur race mais d’après leurs nationalités ».
A l’exception des juives polonaises qui vivaient en ghetto et se différenciaient nettement des autres Polonaises « .. et sont assez haïes des autres Polonaises. »Ah! L’exception Polonaise qui conduit à la célèbre blague« En Pologne il y a deux types de Polonais: les juifs et les antisémites… »

En plus de son magnifique parcours politique, de ses combats admirables qui apportèrent des modifications essentielles à l’évolution de notre société, elle est un exemple jusque dans la mort.
Que cette féministe n’ait consenti à entrer au Panthéon que si son mari l’y accompagnait est l’emblème de ce qui est pour moi le féminisme: un combat avec les hommes pour l’égalité des femmes.

 

 

Share Button

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.