web analytics

Agriculture : un slip, témoin de la bonne santé du sol !

Jérôme Leduc est éleveur de porcs et producteur de céréales. Aujourd’hui, sa récolte est un peu particulière : un slip, dans un drôle d’état, d’ailleurs. “Je pensais qu’il allait rester un peu plus de tissu que ça. Aujourd’hui, on n’a presque un string alors qu’on avait un beau slip kangourou”, sourit l’éleveur.

Mauvais signe si le tissu ressort intact

L’Agence de la transition écologique (Ademe) a relancé cette opération pour observer la vie dans le sol. Mais pourquoi un slip ? “Sur le slip, il y a un élastique et une étiquette qui resteront à la fin parce que ça ne sera pas consommé par les organismes du sol”, précise l’éleveur. Si le tissu ressort intact ou presque, il y a peu de vie dans le sol. Par contre, si les organismes du sol ont consommé le slip, la terre est en bonne santé. Si vous voulez tenter l’expérience, plantez un slip blanc, bio de préférence, à 15 cm de profondeur. Patientez deux mois et envoyez une photo sur le site dédié ou sur les réseaux sociaux.

Source

Share Button

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *