web analytics

Brésil : les clowns du Teatro do Sopro arrivent à communiquer avec des personnes âgées qui n’arrivent plus à s’exprimer, parfois depuis plusieurs années

Vulnérable, humain et un peu idiot, le clown entre en connexion avec les résidents d’Ehpad, au point de les libérer complètement.

« Au bout du compte, qu’est ce qui reste, quand il n’y a plus la parole, plus le corps, plus rien ? »

Quand on est démuni, souffrant, avec des remords peut-être, la tendresse, l’amour apaise et trouve son chemin…

 

Share Button

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.