web analytics

Covid : le syndrome de l’anus sans repos, un nouvel effet secondaire… 😂

Après être sorti de l’hôpital, il a commencé à ressentir des douleurs anales. Avec des caractéristiques bien particulières: une forte envie de bouger, car les douleurs s’aggravaient lorsque cet homme se reposait mais s’atténuaient lorsqu’il était en mouvement. Le syndrome de l’anus sans repos a été repéré pour la première fois fin septembre 2021 chez un patient japonais : âgé de 77 ans, celui-ci a été hospitalisé une vingtaine de jours à cause du Covid-19 avant de rentrer chez lui. Il a alors développé une gène anale et des douleurs anales : ces symptômes désagréables avaient tendance à s’aggraver en fin de journée et à s’atténuer avec l’exercice physique.

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.