web analytics

Dans un immeuble de Montreuil , 21 femmes de 60 à 80 ans se sont lancé un défi : vieillir ensemble

Elles refusent d’aller en maison de retraite. Alors elles louent chacune un petit logement dans cette résidence sociale, mais pas question de la comparer à une maison de retraite. C’est avant tout une utopie communautaire pour des féministes qui se sont donné comme nom : les Babayagas qui veulent la liberté de bien vieillir.
Pour leur appartement de 33 m², les retraités payent 370 € par mois. Toutes revendiquent haut et fort leur liberté au sein de cette maison, qui clame le “bien vieillir”.

Share Button

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *