web analytics

Écoute-moi bien, petit con de casseur privilégié

Featured Video Play Icon

«Les policiers nous disaient que si le défilé était maintenu, il y aurait un massacre et qu’il ne fallait pas prendre ces menaces à la légère»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *