web analytics

En Chine #MeToo devient #rizetlapin pour contourner la censure ??

Des milliers de témoignages sous le hashtag #MeToo ont été effacés par la police Chinoise du web.

Revendiquer l’équité n’est pas une mince affaire pour les femmes, dans une culture chinoise et un parti communiste qui favorisent largement les hommes.

Il est presque impossible d’intenter un procès pour harcèlement sexuel, car  ce délit ne fait actuellement l’objet d’aucune définition légale en Chine. Et c’est un sujet sensible au niveau politique. Des dizaines d’hommes politiques tombés lors de l’actuelle campagne anticorruption, lancée par le président Xi Jinping, ont été accusés d’abuser de leur pouvoir pour obtenir des faveurs sexuelles.

Mais les Chinoises font preuve de créativité : pour contourner la censure, elles ont rebaptisé leur campagne. « MeToo » s’appelle maintenant « riz et lapin » : en mandarin, « Mi » est le mot pour « riz » et « Tu » symbolise le « lapin ».

Share Button

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *