web analytics

Erdogan, le dictateur qui ose tout (c’est à ça qu’on les reconnaît)

Le « Point » ne lâchera rien. » dit son Patron Etienne Gernelle.
« Le maître d’Ankara et ses séides s’en prennent à la liberté d’expression en Turquie, mais aussi en France !

Etienne Gernelle est victime d’une campagne de harcèlement de la part de partisans d’Erdogan a reçu des menaces de morts. La rédaction du Point4, et des kiosquiers ayant affichés cette une à Nîmes, au Pontet (banlieue d’Avignon), à Valence et à Lyon sont également menacés

Dans un discours totalement décomplexé de meeting électoral, Recep Tayyip Erdogan a dénoncé ceux qui «  protègent (…) les affiches qui sont contre nous sous la dénomination d’une couverture de magazine  ». On se frotte les yeux. Car ceux qui «  protègent  » sont ici des gendarmes français et les «  affiches  » sont celles du Point.

Share Button

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.