web analytics

Erdogan et la petite fille martyr “Si dieu veut” – Y’a pas que le père Noel qui est une ordure !

Le 24 février dernier, devant les militants de son parti (AKP) réunis en congrès dans la ville de Kahramanmaras, au sud de la Turquie, le président Recep Tayyip Erdogan a invité une petite fille sur scène. Habillée de l’uniforme militaire des forces spéciales truques, la fillette a rejoint le dirigeant en pleurant.

«Si elle tombe en martyr, elle sera recouverte d’un drapeau, si Dieu le veut», a alors fièrement clamé le président Erdogan à la foule, avant d’embrasser la fillette et d’être vivement applaudi par les militants de son parti islamo-conservateur aux cris de «Chef! Amenez-nous à Afrine!»

La petite fille était en larmes du début à la fin. De joie sûrement…

Share Button

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *