web analytics

Les colocations de seniors gagnent du terrain face aux maisons de retraite

Pour le moment, ce type de colocation n’existe qu’en Bourgogne et en Franche-Comté.  200 autres devraient voir le jour dans toute la France d’ici six ans.

Rester le plus longtemps possible autonome, chez soi, ce souhait reflète les préoccupations d’une majorité de personnes âgées, même en bonne santé.

C’est moins cher qu’un Ehpad, car pour 5 à 7 personnes, il n’y que deux auxiliaires de vie à plein temps, et ce sont les locataires eux-mêmes qui participent aux tâches ménagères, un peu comme à la maison.

Dans 20 ans, 10 millions de personnes auront plus de 75 ans en France, une maison de partage pourrait alors devenir une solution pour faire face au vieillissement de la population.

UN AUTRE EXEMPLE ICI

Share Button

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *